Faire tes travaux toi-même ?

Tu as décidé d’effectuer toi-même certains travaux dans ta maison ? Après avoir traversé ce processus il y a quelques mois, je partage mon expérience avec toi à travers quelques conseils pour t’aider à partir du bon pied !

Fais-le toi-même VS déléguer


Faire tes propres travaux te permet d’économiser de l’argent, mais aussi de ne pas être dépendant des artisans en termes de timing. Et surtout, lorsque le travail est terminé, la satisfaction de l’avoir fait toi-même est immense ! Cependant, il est important d’être clair sur ce qui peut être fait par toi-même et ce qu’il vaut mieux laisser à un professionnel. Certaines opérations demandent un long apprentissage, et l’équilibre entre le temps et l’énergie économisés par rapport aux économies réalisées n’est pas toujours évident.

Décoller du papier peint, enlever une crédence ou un vieux plancher, peindre des murs et des plafonds, faire des joints ou poser du papier peint, du parquet ou du linoléum, sont des opérations que tout le monde peut faire, je pense. En revanche, j’hésite davantage à plâtrer les murs ou à faire les bandes de plaques de plâtre, deux opérations que je ne trouve pas faciles et que je confierais si possible à un expert en la matière. De même, il peut être intéressant de faire appel à des professionnels pour les éléments soumis à la garantie décennale en vue d’une future revente, par exemple lorsque toute l’électricité de la maison est à refaire ou lorsque toutes les fenêtres sont à changer.

Garde-meubles pour stocker les meubles pendant les travaux.
Que tu travailles sur le sol, les murs ou le plafond, lorsque tu entreprends des travaux, tu ne peux pas échapper à la poussière et aux taches ! Pour les petits projets dans une zone spécifique de la pièce, tu peux mettre tes meubles de l’autre côté de la pièce. Mais si le projet est plus important, cela devient vite un problème ! Car il n’y a pas de secret pour travailler dans une pièce : elle doit être vide. Ainsi, il est facile de travailler avec ton matériel à portée de main, mais aussi de recouvrir le sol pour le protéger. Pour ranger tes meubles et tes cartons, tu peux opter pour la solution de garde-meubles.

Par exemple, « Une pièce en plus » propose des unités de stockage à louer au mois ou à l’année. Tu peux choisir la surface de ton garde-meuble (un calculateur en ligne est disponible pour t’aider à déterminer le nombre de mètres carrés correspondant à tes besoins) et la période de location. Ils proposent même des options de transport ! Faciles d’accès et sécurisés, de nombreux espaces de self-stockage sont disponibles à Paris et dans toute l’Île de France, que tu souhaites une unité de stockage à Cergy ou à Marne la Vallée.

Fais tes propres travaux (5)Fais tes propres travaux (3)

Vis dans une maison qui est en cours de rénovation ET qui est habitable !
Lorsque tu réalises des travaux importants dans ta maison tout en continuant à y vivre, cela peut vite devenir du camping ! Même si tu estimes que la durée de tes travaux est très courte, n’oublie pas que les dates de fin « théoriques » sont rarement respectées, surtout lorsque tu réalises les travaux toi-même (d’après la personne qui a mis 2 mois à rénover son appartement alors qu’elle avait prévu de le faire en 3 semaines :). ). Prends donc les devants pour réorganiser les espaces afin de rendre la situation aussi pratique et confortable que possible.

Par exemple, si tu rénoves ta cuisine, aménage temporairement la salle de bain pour pouvoir laver et ranger la vaisselle, déplace les meubles dans le salon pour mettre le réfrigérateur dans un coin discret, et installe la base d’une cuisine temporaire avec des tréteaux et une planche pour former un plan de travail auquel tu peux ajouter des plaques électriques ou une cuisinière. Et si la saison le permet et que tu as un espace extérieur, tu peux opter pour l’installation d’une petite cuisine d’été pour alléger l’espace intérieur et profiter des beaux jours ! De même, si ta chambre ou ton salon sont inhabitables, combine ces 2 espaces en dépliant ton canapé-lit le soir ou en transformant ton lit double en une grande banquette la journée. Pense à la modularité, avec de petites tables lumineuses qui peuvent servir à la fois de table basse et de table de nuit, et branche des lampes supplémentaires à côté du canapé pour qu’elles servent de lampes de chevet le soir.

fais-le toi-même (2)fais-le toi-même (1)


Pour faire du bon travail, tu as besoin du bon équipement ! Un investissement que nous essayons souvent d’économiser, pourtant c’est en partie de lui que dépendent notre rapidité et notre efficacité dans le travail.

Tout d’abord, en ce qui concerne les vêtements, équipe-toi d’un pantalon de protection (avec des genouillères pour éviter les trous après deux semaines), de chaussures de sécurité (tes pieds te remercieront lorsque tu laisseras tomber une planche ou un marteau) et, selon le travail à effectuer, d’un casque de chantier et de lunettes de protection ainsi que d’un masque. Parmi les autres accessoires utiles, on trouve une ceinture porte-outils, qui permet de gagner beaucoup de temps pour avoir les outils du quotidien à portée de main, et des gants de protection, qui sont également indispensables. Et si, comme moi, tu es sensible au bruit et que tu utilises des outils électriques, les casques antibruit sont très efficaces !

En termes d’équipement, il est conseillé d’étudier tes besoins en fonction du type de chantier : pour certains travaux spécifiques, pense à la location auprès d’entreprises spécialisées ou entre particuliers, qui peut être plus avantageuse que l’achat. Et pour les basiques, l’enrouleur électrique, l’escabeau à plate-forme et l’escabeau ainsi que le projecteur de chantier te rendront de grands services au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.