Renovation d’une maison : mode d’emploi

Si la maison a besoin de quelques travaux, elle peut être une bonne affaire même si elle est ancienne. Vous avez fait un investissement intelligent en l’achetant « telle quelle » et vous vous rendez compte maintenant qu’elle a besoin de quelques travaux. Par où commencer ? Quelles sont les mesures à prendre pour réussir une rénovation ? Comment organiser votre travail et à qui vous adresser pour que votre projet de rénovation soit mené à bien ?

TOUT D’ABORD, LORSQUE VOUS RÉNOVEZ UNE MAISON ANCIENNE, VOUS DEVEZ FAIRE L’INVENTAIRE DE CHAQUE PIÈCE DE LA MAISON.

Si vous rénovez une maison ancienne, que vous ayez l’intention d’y vivre ou de l’utiliser comme investissement locatif, vous devrez dresser une liste des travaux à effectuer dans chaque pièce. Cela peut s’avérer utile lorsque vous vous renseignez sur les prix et essayez d’obtenir une estimation exacte du coût du service.

Dans un monde idéal, vous devriez travailler de l’extérieur vers l’intérieur, en commençant par le gros œuvre, puis en passant aux travaux de finition et enfin en ajoutant les touches finales. En fait, il faut toujours commencer par le gros œuvre avant de continuer, et si vous avez un budget restreint, vous pouvez peut-être attendre que certains travaux de finition soient effectués en dernier si vous pouvez attendre que certains travaux de gros œuvre soient terminés (à moins que vous ne deviez terminer tous les travaux avant l’arrivée d’un locataire).

Si vous disposez d’un plan détaillé et précis des travaux à réaliser, vous pourrez non seulement calculer le coût total du projet, mais vous serez également en mesure de demander un prêt à votre institution financière.

Estimer votre projet de rénovation


Voici quelques-uns des aspects les plus importants à prendre en compte lors de la rénovation d’une maison ancienne :

Le gros œuvre : il est parfois nécessaire d’abattre des murs (travaux de démolition) pour réaménager des pièces ou de réaliser des fondations pour ajouter une terrasse, refaire une façade, refaire une toiture, vérifier ou consolider une charpente, etc. Le gros œuvre se décompose en quatre catégories :

Les incontournables pour les maisons anciennes : lors de la rénovation d’une maison ancienne, il est fréquent de devoir intervenir sur le circuit électrique qui, s’il est encore dans son état d’origine, devra être entièrement refait dans toute la maison afin qu’il soit conforme aux normes de sécurité modernes et que le circuit électrique puisse suivre les exigences de notre vie moderne (appareils plus connectés, etc.). Dans le même ordre d’idées, il est essentiel de réfléchir aux travaux de plomberie à réaliser. Des canalisations vétustes peuvent être insuffisantes, voire dangereuses pour la santé. Les tuyaux fabriqués aujourd’hui ne contiennent pas de plomb et sont donc meilleurs pour l’environnement ;

En outre, l’isolation thermique est nécessaire car la majorité des maisons anciennes ne répondent pas aux codes de construction actuels et ne disposent pas de double ou triple vitrage, de menuiseries assurant un confort thermique, d’un toit bien isolé, ainsi que de murs et de sols bien isolés. Avant de changer votre système de chauffage, vous devez absolument dresser la liste de tous ces travaux pour assurer une bonne isolation thermique. Veillez à obtenir des devis de tous les professionnels concernés et renseignez-vous sur les éventuelles aides financières auxquelles vous pouvez prétendre pour le type de travaux de rénovation que vous envisagez. Cela vous aidera à planifier efficacement votre budget. Le gouvernement accorde une aide financière aux ménages pour les aider à rénover leur maison afin de la rendre plus économe en énergie. Cette aide est subordonnée à la présentation de devis et de factures des travaux, ainsi qu’au fait que les travaux aient été réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Rénover la cuisine ou la salle de bains est un investissement judicieux car ce sont deux des pièces les plus utilisées d’une maison. Cependant, les cuisines des vieilles maisons ne sont pas conçues pour répondre aux besoins associés à la vie moderne. Vous pourriez opter pour des appareils plus contemporains, dotés d’énormes tiroirs coulissants pour ranger les objets, ou même installer un îlot central si l’espace est suffisamment grand. Vous pouvez également construire une cuisine ouverte sur le salon en supprimant un mur ou en remplaçant une cloison par un plafond en verre contemporain. Ces deux options se retrouvent dans de nombreuses maisons modernes. Enfin, les carreaux de béton ciré, actuellement très tendance et qui se marient à merveille avec une cuisine ancienne ou moderne, peuvent être utilisés pour remplacer un sol vétuste. En ce qui concerne les toilettes, il est souvent nécessaire de tout vérifier car, dans une maison ancienne, il peut y avoir un bidet que l’on ne souhaite pas conserver. Il est donc nécessaire de tout évaluer (vous pouvez alors le remplacer par un autre WC ou laisser l’espace libre pour le rangement). L’installation d’une douche à l’italienne à la place d’une baignoire obsolète est une autre de nos façons préférées de récupérer de l’espace.

CUISINE


N’ayez pas peur de tout énumérer, compartiment par compartiment.

(Après avoir passé en revue la plomberie et les systèmes électriques, comme nous l’avons déjà mentionné).

Gardez le revêtement du sol ; refaites le revêtement des murs ;
Installez un plafond et une cloison en verre (vérifiez d’abord avec l’architecte que le mur n’est pas un mur porteur) ;
Pour créer une nouvelle cuisine, vous devrez remplacer tous ses composants (vérifiez auprès d’un cuisiniste si vous pouvez obtenir la cuisine que vous souhaitez, ou adressez-vous à un menuisier si vous voulez concevoir une cuisine sur mesure) ;
Estimez votre projet

CHAMBRE 1 EN PLUS DE LA CHAMBRE 2 (Après avoir revu la plomberie et l’électricité comme ailleurs)

Réaliser l’isolation des murs contre les déperditions thermiques ;
Entretenir le parquet d’origine (le parquet en chêne est en bon état car il est cloué, mais il faut entretenir toute la surface) ;
Refaire le revêtement des murs (un mur devrait avoir une peinture claire, tandis que l’autre devrait avoir un papier peint panoramique) ;
Installer du double vitrage.
Estimez votre projet

SALLE DE BAINS (Après avoir revu la plomberie et l’électricité comme ailleurs)

Incorporation d’un système de ventilation de haute qualité (de type VMC) ; suppression de la baignoire et du bidet vétustes ;
Installation d’une douche à l’italienne ;
S’assurer de la propreté du lavabo ;
Examiner l’ensemble de l’installation d’éclairage (et donner un miroir avec des spots orientables) ;
Des porte-serviettes et des meubles de rangement peuvent être ajoutés ;
Conservez les carreaux du sol s’ils sont en bon état, mais remplacez tous les carreaux des murs.
Estimez votre projet
Il peut être judicieux d’installer des dispositifs d’accessibilité PMR dans certaines situations, notamment si vous avez l’intention de louer votre ancienne maison dans un avenir proche (Personnes à Mobilité Réduite). Il est possible que des personnes âgées ou handicapées soient intéressées par l’achat de votre maison, mais si votre propriété ne possède pas certaines caractéristiques spécialisées, elle ne sera pas attrayante pour cette tranche de la population.

Imaginez une douche en Italie, équipée d’une rampe d’accès, de portes coulissantes ou, si aucune de ces options n’est disponible, de larges portes s’ouvrant sur l’extérieur, toutes conçues pour qu’une personne en fauteuil roulant, par exemple, ne ressente aucune douleur.

LES POINTS À NE PAS NÉGLIGER LORS DE LA RÉNOVATION DE VOTRE MAISON ANCIENNE

Certaines caractéristiques d’une maison ancienne seront préservées, même s’il n’est pas rare de souhaiter moderniser l’apparence de la maison en mettant à jour certaines de ses caractéristiques plus anciennes.

Vous avez acheté cette maison parce qu’elle avait un cachet particulier, et vous n’avez pas l’intention de vous débarrasser en si peu de temps de tout ce qui lui donne son charme et son caractère, n’est-ce pas ?

Cela peut inclure :

Les pierres d’origine : il s’agit de pierres authentiques utilisées dans la construction de la maison et qui peuvent même être montrées à l’intérieur du bâtiment afin de lui conférer une esthétique particulière.
Les poutres apparentes : une bonne réhabilitation de toutes les poutres peut donner beaucoup de charme à un salon en les maintenant dans leur tonalité naturelle de bois. Pour ce faire, il suffit de conserver les poutres dans leur état d’origine. Vous pouvez également peindre une pièce en blanc pour créer un design de chalet scandinave, qui est vraiment à la mode en ce moment. Ce serait une option si la pièce est un peu sombre.
La brique est un matériau de construction courant pour les bâtiments anciens dans de nombreuses régions du monde. Il en va de même pour les maisons situées dans les régions nordiques. Pourquoi ne pas garder la brique apparente sur un mur du salon afin de pouvoir l’actualiser ou de la décorer dans un design loft avec des éléments industriels ?

Lorsqu’on parle de restaurer une maison ancienne, le sujet de l’extérieur n’est peut-être pas la première chose qui vient à l’esprit, mais il y a plusieurs aspects de l’extérieur de la maison qui doivent être pris en considération. Une maison ancienne peut avoir beaucoup de charme et un jardin très étendu et arboré, mais si elle est dans un état de délabrement, il faudra prévoir dans votre budget une réhabilitation des extérieurs (par exemple : reconstruction des murets en pierre qui ont subi des dommages ; élagage de certains arbres par un jardinier professionnel ; prévoir des portails d’entrée à installer) (en fer forgé, par exemple, pour rester dans le style d’un bâtiment ancien, ou en bois avec un système automatique de télécommande pour l’aspect plus fonctionnel mais néanmoins esthétique de cette ouverture).
Estimez votre projet

ESTIMEZ LE COÛT DE VOS TRAVAUX DE RÉNOVATION.

Vous aviez déjà établi un budget pour les travaux de rénovation de votre ancienne maison avant de vous lancer dans le projet.

Vérifiez qu’aucune de vos estimations ne vous fera dépasser votre limite de dépenses. Prévoyez toujours 15 à 20 % de plus que le montant total du devis pour tenir compte des coûts imprévus, des assurances et d’autres éléments.

En ce qui concerne les petits extras, vous devez faire attention à la décoration car, si vous vous en occupez en dernier et que vous ne vous fixez pas de limite, il est facile de faire des folies avec.

N’oubliez pas de souscrire une assurance afin que vous et vos biens soient protégés quoi qu’il arrive au cours du projet. L’entreprise de construction aura généralement une assurance décennale, mais vous devriez également souscrire une assurance dommages. En effet, au cas où un défaut serait découvert longtemps après l’achèvement des travaux, vous serez mieux couvert et pourrez faire refaire ce qui n’a pas été fait correctement.

L’établissement d’un budget pour les travaux vous donne la possibilité de rendre visite à votre banquier à l’avance et de demander un prêt, si vous en avez besoin. Sachez que si vous avez besoin d’argent pour des travaux spécifiques, comme la rénovation de votre système de chauffage, par exemple, vous pouvez bénéficier d’un prêt sans intérêt (Eco-PTZ). N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre banquier pour savoir s’il est impliqué ou non dans cette fraude (plusieurs banques sont membres du dispositif, qui est toujours en vigueur).

D’autres aides financières, telles que MaPrim’Rénov, la TVA réduite, l’Eco-PTZ, la prime énergie, les aides de l’Anah sous conditions, les aides des collectivités locales, peuvent contribuer à une réduction du coût de la rénovation de votre logement ancien.

Si, par exemple, vous vous occupez d’une personne âgée ou handicapée dans votre logement, vous pouvez bénéficier d’une aide supplémentaire. Comme nous l’avons vu, certains aménagements destinés à faciliter la vie quotidienne d’une personne à mobilité réduite peuvent être partiellement pris en charge par des organismes agréés. Il s’agit notamment des modifications suivantes : Sachez qu’il existe de nombreux programmes qui peuvent vous aider si vous êtes une personne âgée qui souhaite restaurer son ancienne maison par ses propres moyens, et n’hésitez pas à demander à votre caisse de retraite des informations sur ces programmes si vous êtes intéressé.

Toutes les aides proposées peuvent entraîner une diminution significative de la facture totale ; cependant, pour savoir où vous en êtes et pouvoir prendre des décisions dans votre intérêt, vous devez d’abord vous renseigner et recevoir des devis de l’entreprise qui effectuera les travaux (ou des artisans sélectionnés).

Estimer votre projet

COMMENT S’Y PRENDRE POUR SÉLECTIONNER LES MEILLEURES PERSONNES QUI TRAVAILLERONT À LA RÉNOVATION DE VOTRE MAISON ANCIENNE ?

Il est possible qu’il soit plus avantageux de choisir une entreprise spécialisée dans tous les types de travaux pour un projet de rénovation de grande envergure. Cette entreprise vous servira de point de contact principal et vous fournira la main-d’œuvre spécialisée dont vous avez besoin pour votre projet. Il incombe ensuite au conducteur de travaux et au chef de chantier de veiller à ce que tous les travaux soient achevés dans les délais impartis. Cela peut être une tâche difficile à accomplir si vous êtes responsable de la gestion des calendriers de plusieurs participants, car un retard sur un site peut entraîner des retards en cascade sur les autres travaux. Toutefois, afin de tenir compte des imprévus qui peuvent survenir, vous devriez ajouter deux semaines supplémentaires à la date estimée d’achèvement des travaux.

Si vous avez très peu de travaux à réaliser dans votre maison et que vous faites appel à un architecte, celui-ci peut également s’assurer que vous êtes mis en relation avec des professionnels pour vos travaux et qu’un maître d’œuvre peut organiser et suivre les travaux réalisés dans votre maison. Si vous avez très peu de travaux à réaliser dans votre maison, vous devriez envisager de faire appel à un architecte.

Quelle que soit votre situation ou le type de travaux à réaliser dans votre ancienne maison, vous devez choisir des professionnels en qui vous pouvez avoir confiance et vous renseigner au préalable sur l’entreprise que vous avez sélectionnée. Si vous avez récemment acheté une maison dans un quartier où vous ne connaissez personne, n’hésitez pas à contacter la municipalité.

Vous pouvez également identifier des pros fiables près de chez vous en consultant des sites Web qui mettent en relation des clients et des professionnels.

Assurez-vous de vérifier les qualifications des entrepreneurs, et pour certains types de travaux, par exemple, vous devez insister sur certaines certifications (par exemple, le professionnel RGE pour les travaux d’isolation thermique, la certification Qualiforage pour l’installation d’un système géothermique, etc.) N’oubliez pas que pour bénéficier de certains types d’aides financières de l’État et des municipalités, vous devrez collaborer avec des professionnels qualifiés.

TENEZ COMPTE DE TOUTES LES AUTORISATIONS QUI POURRAIENT ÊTRE REQUISES, AINSI QUE DES RÈGLES ADMINISTRATIVES LOCALES.

Il est également recommandé de vérifier auprès de votre conseil municipal avant de commencer les travaux proprement dits. Il n’est pas rare que des travaux de rénovation importants nécessitent l’obtention d’autorisations spéciales tout au long du projet.

Par exemple, vous devrez peut-être obtenir un permis de construire avant d’installer une piscine ou avant d’étendre l’emprise au sol de votre maison en ajoutant une véranda d’une dimension particulière.

Dans certaines circonstances, vous pourriez être tenu de présenter une demande de permis de construire.

Enfin, si vous souhaitez adapter une façade en changeant sa couleur ou en la modifiant, vous êtes tenu d’examiner certains points avec les Architectes des Bâtiments de France. Il est possible que vous deviez obtenir des autorisations spécifiques avant de commencer, notamment si vous habitez à proximité d’un bâtiment historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.